Lettre Fantasmagorique 4 Ben à Elsa

Une année est passée. Nous revoilà dans la ville lumière. Vous êtes excité à l’idée d’un week end tout entier rempli de luxure. Dans un coin de votre tête vous espérez retourner dans ce club, cette maison, cet Escape game, vous ne savez pas bien comment nommer le lieu mais vous avez envie d’y retourner. Nous n’en avons pas parlé. Nous déambulons le long de Saint Germain des Près. Vous vous dites que nous sommes loin de vos fantasmes, lorsque nous nous approchons d’un magasin. Il semble standard mais des la porte franchi vous reconnaissez instantanément l’hôtesse. C’est elle, celle de l’année dernière mais elle n’est plus au même endroit. Ce club changerait il de lieu ? Serait il éphémère ?

Le processus est le même. Vous vous retrouvé dans la soie avec autant de plaisir. L’hôtesse se présente près de vous. Vous êtes dans un état d’excitation intense. Toujours le même peur vous envahi. Une peur qui vous pousse. “Bonjour madame, vous avez 2 portes devant vous, le labyrinthe à votre gauche et le tunnel du désir à votre droite, que choisissez vous ?”. Les portes ont changés vous dites vous dans votre tête. Ou est la porte de l’expérience sensorielle ? Peut être ne peut ont pas refaire deux fois la même expérience. Pas de soucis, vous choisissez le labyrinthe, vous y avez pensé toute l’année. “Très bon choix madame”.

Vous ouvrez la porte et entrez. Un long couloir vous fait face. Vous avancez et une petite enveloppe rose se trouve par terre. A l’intérieur se trouve des cartes. Sur la première il est écrit de retirer votre robe de chambre en soie. Vous vous exécutez. Puis sur l’autre carte “Votre mari s’est égaré, quel maladroit, vous allez devoir le retrouver, sinon.. Il est à nous…”

Vous avancez jusqu’au fond du couloir puis vous ouvrez la porte. Il y a une porte avec une serrure à code. Il vous faudra les trois chiffres. Mais comment les obtenir ? Une porte s’ouvre sur votre droite. Vous avancez et entrez dans une pièce tamisé. Il y a écris contre un mur légèrement éclairé ” la jouissance peut parfois dire beaucoup de choses…”. Vous vous tournez et vous découvrez une femme attaché.

Elle vous tourne le dos. Vous décidez de l’observer mais vous ne voyez rien de particulier si ce n’est qu’elle est attaqué. Elle ne dit rien. Vous la détachez lentement. Un homme est dans le coin. Vous le saisissez par la main et l’amener vers la femme maintenant détachée. Des qu’il arrive, il se fait attrapé par la nuque. Sa tête se positionne vers son sexe. Il la lèche. Vous regardez mais ne savez pas quoi faire.

Elle prend du plaisir. Votre excitation monte. Vous avez envie d’intervenir mais vous n’osez pas. Quand tout à coup elle fini par gémir si fort qu’elle laisse le chiffre 3 sortir de sa bouche. Elle a joui. Vous avez l’un des numéros.

Vous allez inscrire le numéro sur la serrure et une porte sur le coté s’ouvre. Vous pénétrez dans la piece. Nue, votre excitation est à son comble. Auriez vous du partagez le moment avec les deux autres personnes ? Vous ne savez pas mais vous espérez ne pas le regretter. Vous avancez dans l’autre pièce. Vous êtes mouillé d’excitation.

Lorsque vous rentré, il y a des hommes un peu partout. Mais vous ne les distinguait pas bien. Vous ne voyais que leur sexe. Mais pas beaucoup. Vous vous approchez de l’un d’eux. Il a l’air jeune. Son sexe est en érection. Il est très dur. Vous décidez de le masturber. Vous vous rendez compte qu’il est jeune. Il tremble sous les vas et viens que vous effectuez. Vous sentez qu’il n’a jamais fait ça et que c’est un amateur. Ça vous amuse. Vous lâchez son sexe et observez ce qu’il se passe ailleurs. Vous l’entendez gémir en vous éloignant. Vous comptez 4 hommes en tout dans la pièce. Si votre idée est la bonne il vous faut les faire jouir les 4. Vous ne savez pas comment mais vous avez envie d’essayer. Vous retournez voir celui du début et vous recommencez à le masturber. Il gémit. Le branler suffira surement. Vous accélérer la cadence et il tremble de plus en plus. Soudain, vous le sentez jouir. Vous continuez à le masturber jusqu’à la fin. Une lumière allume une parti du plafond et vous distinguez une forme. Vous aviez raison.

Vous retournez voir un des autres hommes présent dans la pièce. Il est étendu. Vous avez le contrôle total de cette pièce. Il est allongé. Son sexe est volumineux. Vous le prenez en main. Ce n’est pas un enfant, il va falloir probablement s’employer. Vous décidez naturellement et rapidement de porter son sexe à votre bouche.

Il vous plait. Il est dur. Très dur. Vous le sucez avec énergie. Vous entendez le gémissement de son propriétaire. Il n’en peut plus et se positionne sous votre sexe. Il le lèche avec vigueur.

Vous continuez de sucer. Avec encore plus d’énergie. Soudain il s’arrête de vous léchez. Son sexe éjacule. Fort. Vous accueillez son éjaculation sur votre langue. Vous en enviez envie et tout est arrivé si vite. La lumière laisse apparaître encore une partie du puzzle. Mais vous ne distinguez pas le chiffre.

Vous vous déplacez vers l’autre homme. Le plus proche. Il semble très excité par ce qu’il se passe. Vous réitérez votre petit jeu. Vous allez le faire jouir et vite. Dans votre bouche son sexe est très dur, mais vous sentez qu’il se contrôle. Vous avez une envie très forte. Vous avec peur mais vous êtes ailleurs. Vous vous saisissez de son sexe.

Vous lui grimpez dessus et vous faites pénétrez son sexe en vous. C’est vous qui commandez. Vous le baisez. Votre cul fait des vas et viens intense. Il vous saisi les hanches pour contrôler mais vous l’en empêchez. Vous accélérez. De plus en plus vite. Il n’en peut plus il essaie de vous ralentir mais vous accélérer. Vous sentez son sexe gonfler. Vous vous retirer et vous le laissez jouir seul. Tout sors alors que vous êtes debout. La lumière s’agrandit. On distingue un rond, c’est un 6 ou un 9 mais vous ne pouvez pas encore le savoir. Il reste une seule chose à faire.

Il n’en reste qu’un. Vous avez envie de jouer avec lui. Il est assis. vous décidez de passer à l’action rapidement en saisissant son sexe. Vous aime ça.

Puis vous vous mettez à 4 pattes devant sa tête que vous ne distinguez pas. Il vous lèche. Il en a trop envie. Puis vous vous retirer. Vous vous positionnez à 1 m les jambes écartés face à lui. Et vous attendez. Vous fermez les yeux. Vous n’entendez rien mais vous sentez quelque chose.

Vous êtes rempli d’excitation. Il vous pénètre fort en vous et vous baise. Cela vous plait. Il accélère. Vous aimez. Vous sentez son souffle cours et son sexe la encore se gonflait. Il vous joui sur le sexe. La lumière fait apparaître la queue vers le bas c’est un 9.

Vous ressortez, vous entrez le 9 et une porte ultime s’ouvre. Vous rentrez et vous découvrez. Une femme avec une petite culotte. Vous lui ôtez.

Vous commencez par la lécher assez fortement. Vous êtes très excité. Mais vous vous rendez compte que c’est la fille de la première pièce et qu’elle a déjà joui. Tout le monde a joui. Sauf vous. C’est à ce moment la qu’elle vous saisi. Vous écarte les cuisse et commence à vous lécher fort.

Pendant qu’elle vous lèche vous sentez un sexe masculin près de votre bouche. Vous vous laissez aller. Vous le prenez bouche. Vous pensez à moi. Ou suis je. vous continue fort.

Plus vous sucez vite plus la langue dessine des cercles. Votre clitoris est recouvert plus votre lèvres sont enduites. Soudain vous jouissez, le sexe d’homme éjacule. Son sexe faite des gémissements. Et la jeune fille vous susurre le chiffre 4. Vous Avez le code. Vous l’entrez. La porte s’ouvre et vous me trouvez. Assis dans sur un fauteuil. Le sexe raide. Qui vous attend. Vous observez que j’ai tout vu. Vous me chevauchez. Nous faisons l’amour si fort que vous jouissez à répétition. Vous souhaitez avaler mon sperme. J’éjacule telle une fontaine dans votre bouche. La chambre est à nous pour un moment. Nous nous allongeons. Vous vous endormez…

1 comment

  1. En gras ce que j’aime.
    Surligné ce que j’aime moins.
    Toutes les photos m’excitent.
    J’aimerai aussi une Histoire Avec vous

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *